Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

In short

tadlachance is an art association dedicated to nomad, relational and contextual  art practice founded In 2002 by Madeleine Doré and Françoise Rod.
The association  creates reflexive spaces that offer opportunities to perceive daily life differently. tadlachance has developed activities as those relating to the hospitality and opportunities provided for ‘nomad’ artists en route through France. tadlachance is dedicated also to special, one-off installations, contextual projects.  interventions, and multi-cultural art events in public spaces, facilitates research, and brings people together from a wide variety of cultural backgrounds.

Pages

Publié par tadlachance

Parcours d'art transportable à la chapelle Saint Antoine, Cuges Les Pins

Les parcours d'oeuvres d'art transportables sont des parcours qui révèlent toutes sortes de liens, liens entre la nature, le lieu, et les oeuvres d'arts, les artistes, liens entre les spectateurs .

Cercle de Michel Muraour et snott de Christianne Ainsley

 

Faire un parcours d'art transportable c'est créer des rencontres entre tous ces liens, c'est rendre l'art vivant. Pour tadlachance il s'agit d'offrir de la viabilité à l'expérience esthétique.

Labyrinthe de Fabian Schalekamp et respirer ensemble de Gilles Morissette

 

Chaque oeuvre a été conçue pour être transportée, chaque artiste propose des instructions précises que l'on retrouve sur des fiches, disposées ici sur les bancs de la chapelle. 

 

Le spectateur emprunte une autre attitude que celle habituelle qu'il a lors d'une visite en galerie d'art. ici il choisit et adopte une oeuvre pour une période, il chemine avec. Un échange se crée obligatoirement.

pierre volonté de Madeleine Doré et Nuage rose de Michelle Héon

L'art se fait accessible, il est possible d'emmener une oeuvre, de prendre du temps pour la découvrir, d'appréhender ses significations

sans titre de Marcos Vidal
Land art kit de Valerie Morraja et Jean -Louis Paquelin

 

Snott de Christianne Ainsley et bounding de Katharina Shärer

Le rapport physique à l'oeuvre, il s'agit de la transporter déclenche un rapport intime à l'art.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article