Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

In short

tadlachance is an art association dedicated to nomad, relational and contextual  art practice founded In 2002 by Madeleine Doré and Françoise Rod.
The association  creates reflexive spaces that offer opportunities to perceive daily life differently. tadlachance has developed activities as those relating to the hospitality and opportunities provided for ‘nomad’ artists en route through France. tadlachance is dedicated also to special, one-off installations, contextual projects.  interventions, and multi-cultural art events in public spaces, facilitates research, and brings people together from a wide variety of cultural backgrounds.

Pages

Publié par tadlachance

 Parcours d'oeuvres d'art transportables

Un concept d’exposition créé et porté par l’association tadlachance

L’association tadlachance propose des parcours artistiques ouverts à tous. Participatifs, ces parcours permettent au public de s’impliquer en transportant l’œuvre d’art de leur choix sur un chemin d’environ un kilomètre dans les collines de la Sainte Baume.

Les festives, Plan d'Aups,  7 juillet 2017 départs de parcours en famille avec les oeuvres de M . Héon , K. Schärer, M. Doré et S. Hansmann
 

Les festives, Plan d'Aups,  7 juillet 2017 départs de parcours entre amis avec les oeuvres de A. Brunet , M. Doré, M. Muraour

 

L’association souhaite conscientiser le public à l’art contemporain en le rendant accessible.

Nous présentons des œuvres d’art conçues pour être transportées en marchant dans un paysage donné, ici celui  de la Sainte Baume. Les spectateurs peuvent  choisir une des œuvres parmi l’installation mise en place au départ de la marche.

Petit nuage rose de M.Héon et côtelettes de M. Vidal

Les artistes invités réalisent des œuvres transportables, des objets à percevoir avec tous les sens du corps. Le ressenti corporel comme le contact avec la nature et l’environnement sont des éléments que l’artiste prend en considération.

Un marcheur avec  Bouleau une oeuvre de A. Julner

Les personnes qui se prêtent au jeu ont la possibilité de faire une expérience esthétique qui va au-delà de celle propre au musée, celle du regard qui généralement respecte la distance sujet objet, en offrant  la possibilité de toucher, porter, transporter. Le parcours dans les collines de la Sainte Baume fait aussi partie intégrante de l’expérience du spectateur.

Passation de  Creux des mains une oeuvre de Dany Cerrato entre  une participante et l'artiste, à l'arrière plan une oeuvre de G. Morissette

L’art en déplacement, l’art de l’itinérance sont issus des mouvements récents de l’art contextuel  et du Land art. Il s’agit de porter l’art à bout de bras, d’embrasser la culture, de porter un travail artistique tel un étendard dont on reconnait la valeur et l’importance ainsi que de jouer avec son implantation dans un paysage donné.

En randonnée avec Veillez sur de F. Rod et le mur mou de A. Brunet

Commenter cet article