Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

In short

tadlachance is an art association dedicated to nomad, relational and contextual  art practice founded In 2002 by Madeleine Doré and Françoise Rod.
The association  creates reflexive spaces that offer opportunities to perceive daily life differently. tadlachance has developed activities as those relating to the hospitality and opportunities provided for ‘nomad’ artists en route through France. tadlachance is dedicated also to special, one-off installations, contextual projects.  interventions, and multi-cultural art events in public spaces, facilitates research, and brings people together from a wide variety of cultural backgrounds.

Pages

Publié par tadlachance

Nomadic village 2013 Cuges les Pins

Un village nomade est un laboratoire ou des artistes visuels se réunissent pendant deux semaines pour expérimenter de nouvelles façons de travailler autour de la mobilité. Klaus Maehring est l'initiateur de ces communautés temporaires qui ont eu lieu en Bulgarie 2009 et au nord de l'Angleterre avec Isis Arts en 2012.

Le Nomadic Village 2013 est accueilli par l’association tadlachance à Cuges qui Les Pins. Il existe une expression proverbiale du sud de la France qui revient à dire que Cuges Les Pins est au bout du monde. Le choix d’un lieu en marge n’est pas anodin. Changement, multiplicité, univers en circulation caractérisent le mode de production de l´art du déplacement. Le nomadisme est un mode de vie autant qu’un mode de pensée toujours en mouvement. Refusant de se fixer à un endroit, à une certitude les artistes nomades ne cessent de se croiser, de s´entrecroiser de former de nouvelles chorégraphies, de nouvelles topographies. La route donne forme à une diversité d´expériences qui ne peuvent être perçue en une seule fois. Les murs divisent, les routes se rejoignent.

La mouvance est une circulation, où il s´agit de faire passer de l´énergie autrement, c´est l'invention d´une vitalité et l´enthousiasme du chemin nouveau qui guide les artistes. Il s´agit d' un art d´adaptation aux contextes, aux changements, tout n´est ni prévu ni encadré,s´abandonner, improviser sont de mise. Les pratiques nomades brouillent les frontières entre les disciplines et chevauchent plusieurs domaines. Photographies, vidéos, sons, performances, installations, musiques, dialoguent. Le mélange des différents moyens d´expression comme la dimension multiculturelle est implicite chez les participants.

Ce village temporaire accueillera trente-cinq artistes venus de 17 pays différents. La plupart d’entre eux arrivent avec leurs unités mobiles pour vivre et créer une œuvre en contexte. Les maisons/ateliers des artistes nomades forment la structure du village autour du bus Steyr-Ikarus du Capitaine Klaus. Cet événement a pour but de créer une synergie entre l’art et le public et de l’inviter à prendre part au processus artistique. Le Nomadic Village est clôturé par la présentation des réalisations sous forme d’expositions, performances, films, interventions en contexte. 

Nomadic Village 2013 fait partie du projet de participation citoyenne Nous serons tous d’ici qui engage la communauté d’agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile et Marseille 2013 capitale Européenne de la culture.

 

Nomadic Village 2013 

 

Lieu : Espace Jayne

Dates: 23 septembre au 6 octobre 2013

Contacts: tadlachance 04 42 73 97 21 / 06 15 97 86 18

 

Programme

 

19 au 22 septembre 2013 Présence des organisateurs sur place

Accueil des unités d’habitation

 

23-24 septembre 2013 Arrivée des artistes à Cuges Les Pins

 

25 septembre 2013 Ouverture officielle du village

Pot offert par la mairie

 

1 octobre 2013 Conférence Auberge artistique BDP

18 heures 30 Nomadic village performances

19 heures 30 Bibliothèque de Cuges Les Pins

Pot offert par les bibliothèques

 

5 octobre Présentation des œuvres

16 heures à 23 heures Festival ouvert à tous, films, performances,

expositions, ateliers, etc…

6 octobre Festival ouvert à tous, films, concert,

11 heures à 18 heures expositions, ateliers, présentation des œuvres

Pot offert par l’agglo

 

Lundi 7 octobre Petit-déjeuner, départ des artistes

 

Artistes:

Error collective FL/CA/US/EE, Louise Taylor UK, Symbiolab FR/AU/SE, Neckel, Annick Sophie Scholtus LU, Richard Glynn, Lucy Carolan UK, les Dramas AT, Soledad Leon, alejandro Pérez CL, Davide Bignami IT, Symbiolab, FR/AU/SE, Monique Besten NL, Florian Tuercke DE, Penka Mincheva, Peter Westman, Mattias Larson BG/SE, Elizabeth Coleman-Link UK/DE, Sunyoung KR, Fee Plumley UK/AU, drama und stern AT, Lindsay Duncanson, Marek and Lukas Gabrysh UK.

Equipe d’organisation

Association d’accueil : tadlachance FR/CA/CH

Les maires : Captain Klaus AT, Tinski AT, On the road production

Les logos officiels du Nomadic Village : 

MP2013 ok    logo cuges copie-copie-1  logo 13     tadlachance-logo-a-faire.jpg    

 

Les sites:

http://nomadic.cd/2013/index.html

http://tadlachance over-blog.com

 

Error Collective: Ernest Truely, Justin Tyler Tate, Päivi Raivio,

Error Library/Bibliothèque erreur, FL/CA/US/EE

               

 www.errorists.weebly.com

www.justintylertate.weebly.com

www.paiviraivio.com

Error Collective travaille à la conception d’espaces inhabituels dédiés à la culture et aux échanges sociaux, en utilisant les matériaux propres aux lieux où sont créés ces espaces. Le collectif est formé  de créateurs d’Europe du Nord et des pays de la Baltique. Ils œuvrent ensemble depuis 2009 à la création d’installations à partir de matériaux disponibles et se trouvant à proximité du lieu de création et proposent des programme d’activités et d’éducation artistique. Pour le Nomadic village 2013, le collectif va créer un espace pour dormir, travailler et échanger sur les savoir-faire en relation avec le papier et les livres. A l’intérieur de la bibliothèque d’Error, les gens seront immergés dans le monde viscéral de la page imprimée avec l’odeur du musc des vieux livres, les textures des différentes reliures, la diversité des mises en page, les traces du temps et des lieux sur ces ouvrages abandonnés  qui représentent une forme d’hommage, de tombeau, de stèle funéraire dédiée à l’âge de l’imprimerie. 

La bibliothèque Error questionne et analyse l’utilité et le devenir d’objets de consommation, tels que les livres qui ne sont plus d’actualités et dont on n’a plus besoin.

 Ernest Truely est membre fondateur des Errorists, il fait partie du comité de direction. Il enseigne à l’Université de Tallinn, sur les pratiques liées aux nouveaux médias et nouvelles technologies. Il habite et travaille à « Culture Polymer Factory » (l’Usine culturelle Polymer).

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/ErrorCollective_ErrorEnergia.jpg   http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/Error_Paivi_Raivio.jpg

       

SymbioLab – Julia Adzuki, Patrick Dallard & Esmilda Adzuki-Dallard,

Interplantary Migration-Interplantage Migration- FR/AT/SE

 

                    

Esmilda Adzuki-Dallard

SymbioLab est une plateforme mobile pour la recherche créative, expérimentale et interactive allant au dela de la dualitée. Travaillant avec des systèmes intégrés dans diverses collaborations de formes de vie, allant d'organismes á des organisations.

La migration Interplantage explore l'écologie des migrations et les échanges entre les êtres humains, la faune et la flore. Une évolution à travers le dialogue, l'échange des espèces et de la participation collective á cette micro- écologie du système Aquapersonic.

www.symbiolab.se

Symbiolab's portfolio (1.72mb)

 

Neckel, Annick Sophie Scholtus, RRM (Roulot'ographe road movie)

www.neckelscholtus.com 

La photographie, le médium de l’arrêt est souvent sollicitée pour appréhender le déplacement dans ma démarche artistique, outil qui pourtant, invite à contrer le rythme. C’est tout ce paradoxe que j’aimerai aussi souligner dans cette proposition de projet que de tenter d’aborder un tel sujet semblant en appeler à l’image en mouvement dans la lignée des road movies notamment, avec la photographie. Moi, qui s’y est attelée aborde ce sujet comme un moyen de produire des images et comme sujet d’étude en utilisant ma caravane reconvertie en camera obscura, le roulot’ographe. Je mets en oeuvre des tactiques afin de créer ou de recréer l’idée de temporalité, de mouvement, de cartographie, de narration au sein du travail multimédia. Je photographie avec ma caméra numérique à l’intérieur de ma camera obscura dans laquelle j’invite aussi des gens.

De ce travail de prise de vues en sténopé qui se projete sur des tissus surfaces non linéaire afin de produire une image à l’aspect irreélle, je reproduis ces images avec mon boitier numérique pour en faire devenir une succession narrative comme un film.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/NS01.jpg               http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/NS02.jpg

Roulot'ographies, Paul, Sierck-les-Bains-  Roulot'ographies, gare Belval- ®NeckelScholtus

 

 

Lucy Carolan, Richard Glynn, The Watsonian Experiment, Expérience en sidecar watsonian, UK.

 

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/LucyCarolan_Portrait.jpg

        

Lucy Carolan et Richard Glynn font partie de Wideyed, un collectif qu’ils ont créé en 2008 avec Louise Taylor. Leurs pratiques artistiques couvrent quelques décennies, ils ont travaillé ensemble depuis leur rencontre en 2004.

« La moitié du plaisir du voyage est l'esthétique de l’égarement. » Ray Bradbury

Dans la grande tradition du "roadtrip" artistique, Lucy et Richard se rendront à Cuges les Pins sur des motos avec side-car Watsonian. En quête d’une esthétique de l’égarement, ils prendront photos, vidéos et sons en route.

wideyed.org

 

Les dramas, Golf Nomade, AT.

 

Golf Nomade est un mini-golf industriel.

Golf Nomade est aménagé en fonction de son environnement.

Golf Nomade est une agréable pause durant la journée de travail du nomade.

Golf Nomade est interactif et favorise les échanges avec les gens du coin.

Golf Nomade est loin d’être simple, c’est un jeu plutôt complexe. 

Les Dramas veulent vous divertir.

Les Dramas croient que s’amuser fait partie intégrante de la vie. 

Le parcours débutera au Village, puis se dirigera vers Cuges les Pins, pour finalement revenir et se terminer près du Village. Il y a une douzaine de stations planifiées ainsi que quelques obstacles additionnels.

 Les nomades, les citoyens de Cuges ainsi que leurs invités, seront autorisés à jouer – c’est-à-dire pratiquement tout le monde.

L’inauguration de l’événement se tiendra le dimanche 29 septembre. Nous espérons pouvoir disputer un tournoi à la fin. Peut-être même il y aura de l’animation et des prix de participation.

Alors, sans plus tarder: jouons au golf !

Les dramas

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/dramas03.jpg

                                              Schmiedegolf 2011

 

Soledad León, Alejandro Pérez, Mi casa es su casa, Faîtes comme chez vous, CL.

      

Cette collaboration permanente s’oriente autour du développement et de l’exploration des moyens et systèmes de construction afin d’aménager un espace ouvert et créatif d’interaction et de mémoire. 

Cette année, dans le cadre du Nomadic Village, nous développerons le projet Mi casa es su casa (« faîtes comme chez vous »), dans lequel nous travaillerons sur un espace modulaire et ajustable que nous habiterons tout au long de la rencontre et qui, de par sa versatilité, nous permettra de façonner et expérimenter durant les différents moments de cette expérience.

 Mi casa es su casa est une nouvelle revendication pour, à travers une action multidisciplinaire, traiter et inscrire des thématiques telles que « l’art utile » et les modèles libres de droit comme une forme de résistance et d’élaboration d’alternatives de rencontre et de dialogue commun.

 Alejandro Pérez est architecte, créateur du module habitable RESURO (Refuge durable rotomoulé) et chargé de l’initiative du même nom. Valparaíso, Chile 

Soledad León est artiste visuelle, créatrice et responsable du développement de projets de recherche artistique.

Valparaíso, Chile.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/AS02.jpeg   http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/AS01.jpeg

                                         Processus de construction d'un habitat modulable

plus d'informations sur le site: http://proyectoresuro.tumblr.com/

 

The Praise of Slowness, l'Eloge de la lenteur, by Davide Bignami, with Pedro Bianchini, IT.

 

  Davide Bignami 

Un voyage de 600 km de l'Italie à la France avec le plus petit camping-car du monde construit sur un tricycle Piaggio Ape 50cc. Un fourgon Volkswagen orange de 1981 comme véhicule d'assistance. L'inévitable vidéo sur la route filmé pendant le voyage. Un atelier mobile de sérigraphie pour imprimer des t-shirt à la demande pour promouvoir le point de vue nomade. Ce convoi lent se joindra au réseau des autres artistes nomades rassemblés au Nomadic Village 2013 à Cuges les Pins la dernière semaine de septembre.

Pedro Bianchini est artiste vidéaste, il habite à  Carrara, Berlin et Rome.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/_ApeCamper_.jpg   

 www.apecamper.it - the other way of traveling / l'autre façon de voyager

www.ostix.net - printed tee-shirts and life philosophy / t-shirts imprimé et philosophie de vie

 

Monique Besten, Soft Armour & Pocket Memory, Armoire douce& Mémoire de poche, NL.

 

                      Monique Besten

 Armure Douce et Souvenir de Poche

 Début août 2013, je partirai d’Amsterdam, je voyagerai lentement et marcherai les 1111 km me séparant de Cuges les Pins vêtue d' un costume trois pièces, de marche. 

L'intérieur de mon costume sera mon carnet de notes. Les histoires que je trouverai le long de la route, les choses vues, les gens rencontrés prendront le chemin intérieur de ma veste, de mon gilet et de mon pantalon, là où je broderai croquis et textes. 

Ils m'accompagneront, m'inspireront, me protégeront, ils me mèneront à Cuges les Pins et au Nomadic Village.

Dans le village nomade je construirai un magasin de souvenirs. Les gens pourront m'amener un habit muni de poches et me raconter un souvenir. Je broderai leur souvenir dans la poche de quelqu'un d’autre et coudrai la mémoire de quelqu’un d’autre dans leur poche. Souvenir de Poche est un projet qui se développe et s’étend autour du monde vers le plus de souvenirs en poche possibles.

Quant à moi, je marche. J'aime établir des liens avec les choses. Je crois en la chance. Parfois ma couleur préférée est le bleu. Je pense qu'il n'y a aucune vie sans poésie. J'ai confiance dans les mots. J'aime être où est le maintenant. Et venez- là. Entre deux. Où règne le peut-être.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/pocketmemory.jpg    http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/soft_armour.jpg

Pocketmemory                                                                Soft Armour

www.moniquebesten.nl 

www.moniqueinasuit.blogspot.com

 

Florian Tuercke, SEP (Sound Exchange Project), Le projet d'échange de sons, DE.

 

Dans mes œuvres, je traite généralement de la transformation et de la réinterprétation des sons. 

Dans mon projet actuel URBAIN AUDIO je transforme en direct le bruit urbain en sons musicaux. Pour le projet SAL datant de 2010, j'ai invité des musiciens expérimentaux et des artistes sonores du monde entier à composer pour une forêt.

Le Projet d’échange de sons (SEP) mélange ces deux approches. Des enregistrements de sons effectués in-situ sont envoyés via Internet à un choix de compositeurs et de musiciens expérimentaux avec la consigne d’y répondre. Les réponses peuvent aller du réarrangements des sons existants à la création de nouveaux sons qui réagissent ou correspondent aux sons initiaux.

Ces réponses sonores sont diffusées aux endroits exacts où les sons initiaux ont été enregistrés.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/FT01.jpg   http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/FT02.jpg

            SAL (Sylvan Audio Lab) 2010              Hauts parleurs  camouflés pour diffuser des

                                                               des sons dans la nature.                                                      

 www.urban-audio.org 

www.floriantuercke.net/sal.html

 

Penka Mincheva, Peter Westman, Mattias Larson, Looking for Love, A la recherche de l'amourSU, BE.

 

Pour le Nomadic Village 2013 en France, nous avons choisi de travailler sur le sujet “Looking for Love” ( A la recherche de l’amour). Ce projet a pour principal intérêt les rencontres et les discussions autour de l’amour afin d’en apprendre plus sur l’inconstance de la vie amoureuse. Pour réaliser cet objectif, nous allons créer un espace original, où dans une ambiance conviviale, agréable et confortable les artistes seront invités à parler d’amour, à partager des rêves, des souvenirs et des passions autour d'un verre de vin.

Nous avons réalisé un journal intitulé “Daily temporary” lors du Nomadic Village UK en 2012, quatre numéros sont parus à cette occasion. Le cinquième et dernier numéro a été imprimé à l’occasion d’un programme d’échanges entre un centre d'artistes suédois et finlandais à Helsinki. En 2013, le tirage du "Daily temporary ", le journal interne du "Nomadic Village" ne sera pas uniquement une publication papier, il sera édité sous forme de posters, dépliants, tracts et autres supports numériques (site internet, etc...) 

(Penka & Peter et «Daily Temporary») 

Mattias Larson utilisera l’équipement technique comme outil interactif et participatif. Il travaillera avec un système de son, une table de mixage, une caméra et un projecteur vidéo, ces outils technologiques seront utilisés comme éléments participatifs du montage. Son projet artistique est une résurgence de la liberté d’expression à travers la communication audiovisuelle dans des espaces publics. Son équipement technique sera utilisé aussi bien comme outil de documentation que comme outil de performance et ceci en un processus réellement interactif. Son but est de faire participer des artistes travaillant en art visuel, en poésie, en musique, en danse, des disc-jockeys, au mixage des sons et des vidéos collectés, lors de spectacles en direct. Un site Internet nomade sera créé et alimenté tout au long du voyage vers Cuges.

 (Mattias Larson)

Ce projet “Looking for Love” est inspiré par le lieu où se déroule le Nomadic Village, la France, un pays qui est souvent identifié à l’amour. La recherche de l’amour est quelque chose qui interpelle chacun d’entre nous, l’amour a t-il différents visages? C’est ce que nous allons approfondir, pendant le village nomade 2013.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/sm/peter02.jpghttp://nomadic.cd/2013/artists/images/sm/penka02.jpghttp://nomadic.cd/2013/artists/images/sm/mat02.jpghttp://nomadic.cd/2013/artists/images/sm/Peter01.jpg

 

Penka Mincheva: www.penkamincheva.wix.com/art 

Peter Westman: www.peterwestman.com 

Daily Temporary Newspaper: www.dailytemporary.wix.com/newspaper 

Mattias Larson: www.glimp.se/larson

 

Elizabeth Coleman-Link, POSTE RESTANTE, DE.

 

Elizabeth coleman-Link

Lizzie est une artiste multi-média basée à Francfort-sur-le-Main, elle travaille dans les espaces d'AtelierFrankfurt. 

En 2011, Elle a fondé Raw Art Foundation un atelier pour artistes autodidactes, nombre de ses projets sont reconnus, ses workshops d'arts visuels ont donné lieu à des expositions et des installations en Europe, en Islande, Irlande et Chine du Sud. 

POSTE RESTANTE

Inspiré par le plaisir de recevoir du courrier en voyage...

Elizabeth Coleman-Link propose pour le Nomadic Village 2013 le projet POSTE RESTANTE, un appel international de Mail Art culminant en une installation et une galerie en ligne, combinant l'utilisation de services postaux traditionnels, celui du net et des réseaux sociaux pour initier une collection nomade participative, sans cesse actualisée.

L'appel sera diffusé via Internet par différents sites et par son propre blog. Il sera envoyé aux artistes, aux amis et aux sympathisants, les invitant à envoyer une illustration, un objet, un texte, une œuvre musicale, un dessin, une carte postale directement au Nomadic Village en France via poste restante.

La poste restante est un service offert par les bureaux de poste qui conservent le courrier jusqu'à ce que les destinataires viennent le chercher. C'est une destination commune pour le courrier des personnes qui visitent un endroit particulier et n'ont pas la possibilité, ni le besoin d'avoir leur courrier livré à leur résidence temporaire.

Le courrier reçu sera rassemblé au cours des mois prochains et il sera ouvert uniquement à l'ouverture du Nomadic Village en septembre. Lors de son arrivée au Nomadic Village Elizabeth Coleman-Link ira chercher le courrier à la poste restante de Cuges les Pins. Elle notera les coordonnées des expéditeurs, archivera et photographiera les objets envoyés et les œuvres seront exposé dans son avant poste mobile bureau postal provisoire, - Poste restante - Cuges les Pins. Le courrier, l'enveloppe, l'emballage seront exposés ensemble et identifiés à l'aide d'une légende. Tous les participants du Nomadic Village ainsi que les visiteurs et les habitants de Cuges seront invités à répondre aux œuvres exposées en réalisant et en envoyant par la poste, une réponse à l'œuvre postale de leur choix. 

Cette collection continuera de voyager dans des villes européennes, l'étape suivante sera Francfort.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/ECL02.jpghttp://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/ECL04.jpg

 

        http://www.rawartfoundation.de/ 

        http://www.atelierfrankfurt.de/ateliers/kuenstlerliste/eliza

        http://scoutkit.blogspot.de/

        https://www.facebook.com/pages/Raw-Art-Foundation/346280882101953

 

Sunyoung, Nomadic Ritual, Rituel Nomade, KR.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/JooyoungPortrait.jpg

                       Sunyoung

Rituel-nomade 

Esprit triangulaire de paysages où il y a des traces narratives 

Les paysages culturels hétérogènes de trois villages traversent mon cœur nomade : Bong Pyong en Corée, La Treille en France et Tipasa en Algérie.      

Trois écrivains ; Hyo Seuk Lee, Marcel Pagnol, et Albert Camus sont nés pendant la même période dans ces différents petites villes. La source de leurs œuvres provient de leur terre natale. Ces villes sont si petites, si belles, si romantiques et rurales, elles sont loin de la modernité et proches des gens, du paysage et de la culture traditionnelle.

Leurs œuvres possèdent  leur propre esprit narratif, régional, local lié à la nature. On a envie d'être proche de ces mémoires nostalgiques. Il y a là de belles histoires avec une pensée profondément philosophique, lyrique que l’on possède tous dans le monde entier. Qu’est-ce que c’est ? C'est la vie! Absurde, triste, malgré tout c'est beau.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/rituel_yenjing_Tibet.jpg     http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/rituel_biennale_Kwang_joo.jpg  

                     Rituel Yenjing Tibet                                       Rituel Biennale Kwang Joo

 

Fee Plumley, reallybigroadtrip goes to France, AU/UK. 

 

                     Fee Plumley

Reallybigroadtrip est une experience autour de la culture nomade liée à la création numérique. Je m'appelle Fee Plumley, je suis une un artiste anglaise nomade et "Geek", je réside fréquemment dans l’hémisphère sud. L'année dernière, J’ai récupéré un bus et je circule à présent à travers l’Australie en créant et partageant l’art numérique avec tous ceux que je rencontre sur ma route.

 C’est un mode de vie écologique et économique en perpétuel mouvement ainsi qu’une aventure créative. Je réalise ma propre création artistique numérique, en collaboration avec des artistes et des regroupements artistiques, je dirige par exemple des projets comme le « nomadic Fab Lab » j’accueille en résidences des nomades (des créateurs qui utilisent le numérique et qui vont partager une partie de leur voyage avec moi.) A travers notre travail nous explorons notre relation au site, à l’autre, en l’amplifiant ou en le médiatisant grâce aux plateformes technologiques.

  Pour le Nomadic Village 2013, je souhaite rencontrer d’autres gens qui ont choisi ce mode de vie et constituer une documentation sur ces structures, unités mobiles qu’on appelle « maison ». Je viens tout juste de commencer mon voyage ici en Australie, en septembre, j’aurai un travail à montrer et des histoires à partager, ainsi que plusieurs projets créatifs réalisés en cours. Mon intention est aussi d’accueillir un village nomade en Australie en 2015. Cette visite m’aidera à mieux comprendre les besoins de la communauté, l’organisation et la planification d’une expérience équivalente australienne.

 http://www.reallybigroadtrip.com/ 

 

Lindsay Duncanson, Marek & Lukas Gabrysh, We travel where possible as a family III, Là où c'est possible nous voyageons comme une famille,UK.

 

Là où c'est possible nous voyageons en famille

Lindsay Duncanson

Biographie 

J’ai étudié la photographie, la vidéo et l’image numérique et je travaille en tant qu’artiste depuis 10 ans. Mon travail est une réponse aux espaces, aux gens et aux lieux que je rencontre. Récemment j’ai aussi exploré les notions de « chez soi » et d’ « inconfort » et comment nous communiquons avec notre environnent, notamment à travers un travail de la voix en formation chorale. Mon travail traduit également mon engagement social et communautaire, et mon but est de créer des œuvres qui invitent le public à ré-examiner la façon dont ils perçoivent leur environnent.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/LML02.jpg

 Fiscal doubt

En pratique, je vais souvent habiter d’autres lieux pour enregistrer et rassembler des éléments, et créer mon travail. J'essaie d’illuminer, d'animer et de réinterpréter l’espace en utilisant la photographie, les projections vidéos, les textes et le son. J’ai utilisé ma caravane (une caravane Kima Kolibri de 1967, très légère et fabriquée avec du carton) comme studio mobile et « maison » pour mes explorations environnementales. Travailler de façon nomade me permet de m’immerger plus en profondeur dans mon environnent. 

*unting 

Pendant son trajet jusqu'au village et sur le site, Lindsay fabriquera une série de banderoles de petits drapeaux triangulaires avec la technique du cyanotype. Les illustrations sur les drapeaux refléteront le village, le lieu et les sujets politiques du jour. Les drapeaux dans ce cas deviennent un outil politique et social au lieu d'être une simple décoration de couleur. Ils mélangent la beauté de l’image imprimée et la nature tactile du cyanotype sur le tissu avec des mots et textes extraits des gros titres,  des informations à la radio et des expériences de tous les jours. Ces drapeaux sont en partie fabriqués en réaction à la royauté au Royaume Uni et à l’obsession des médias britanniques pour cette institution, alors que le contexte économique est très dur en ce moment.  

Marek Gabrysch

Biographie

Je travaille principalement comme artiste sonore et « enregistreur » et mon travail consiste en enregistrements d’espaces, en productions sonores a plusieurs entrées, en film et vidéo, et en installations sonores qui répondent a un lieu. Ce qui m'intéresse dans ma démarche artistique est de ré-contextualiser l’espace à travers des émissions sonores, tout en prenant en compte notre condition moderne. Je suis attiré par les technologies simples, j’aime utiliser des objets familiers pour créer des installations. Je m'intéresse beaucoup au travail participatif et à la performance, et cela est particulièrement fort dans mon travail avec la chorale Noizechoir, que j’ai co-fondée.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/LML04.jpg

Noizechoir, Nomadic Village 2012  

Detritus 

Marek créera une sculpture sonore in situ (spécifique au lieu) en utilisant des matériaux trouvés mélangés à des technologies simples, tout en travaillant sur le projet de Noizechoir.

        Noizechoir @Nomads 

Noizechoir est une chorale expérimentale basée au Nord Est de l’Angleterre. Nous créons des espaces sonores en utilisant les registres extrêmes de nos voix,  des sifflements, des cliquettementss, des cris silencieux et toutes sortes d'étranges vocalisations . Notre chorale est ouverte a tous. Nous encourageons les chanteurs et non-chanteurs à  se joindre à nous. Nous sommes un groupe fixe de 10 membres et un cercle étendu de participants nous joignent de temps en temps. Nous avons chantés à Schmiede en Autriche et en direct sur la radio autrichienne, au festival Wunderbar à Newcastle, à la station de bus de Preston, et nous avons organisé notre propre soirée au Baltic (centre d’art contemporain a Newcastle upon Tyne).

 Dans le village nous offrirons l'opportunité aux autres nomades et aux résidents locaux de faire partie de Noizechoir. Nous allons créer une nouvelle partition qui sera influencée par le village et qui pourra être jouée à la fin de notre résidence.

 Lukas Gabrysch 

 Biographie

Mon nom est Lukas Gabrycsh. Je suis un jeune artiste qui vit a Newcastle upon Tyne. J'aime travailler avec, les légos, la pâte à modeler,  et aussi des crayons  et du papier. J'aime beaucoup chanter. Au village nomade je vais faire des films d'animation avec de la pâte à modeler.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/LML05.jpg

The Eggvan in Burnley 

eggvan.tumblr.com

noizechoir.tumblr.com

 

Equipe d'organisation

Maire : 

 http://nomadic.cd/images/2009/works/mayor.jpg

  Captain Klaus, Maire du Nomadic Village, AT.

En conduisant, je découvre des images, des gens, des endroits... Lorsque j’ai organisé le Village Nomade en 2009, j’ai réalisé avec plaisir qu’il y a d’autres artistes pour lesquels le fait d’être sur la route leur permet une autonomie créatrice, similaire à ce que j’ai pu expérimenter moi-même. Être sur la route veut dire être ailleurs, être dans un endroit intermédiaire qui n’a pas encore été catégorisé ou étiqueté.

www.klaus.maehring.at

 

Mairesse : tinski, Autriche

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/tinski01.jpg

              Tinski at work, Schmiede 2012

Tinski est  une scénographe, peintre et artiste d’installation. Elle a travaillé dans des domaines variés, créant ainsi des espaces et des situations avec des objectifs divers. 

Nomadic Village 

1) tinski a l’intention de créer une série de peintures/dessins/collages qui lui servira de journal personnel d’artiste. Elle produira une image par jour, dès son départ de Vienne jusqu’au dernier jour du Village. 

2) Elle réalisera une murale sur la façade d’une petite maison du site afin de l’embellir et dans le but de laisser quelque chose aux gens de Cuges.

3) Elle cherchera à répondre à la question « qu’est-ce qui fait d’un village un village ? » en ce qui à trait au design. Elle travaillera de concert avec le maire afin de trouver des espaces et des structures dans le village où elle pourra incorporer des éléments de design afin de donner à l’endroit une meilleure allure et une impression d’homogénéité.

la-tinski.blogspot.co.at

 

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/tinski02.jpg  http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/tinski04.jpg

                                Abyss                                                                  Dedd

 

Association Hôte: tadlachance, FR, Cuges les Pins

 

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/francoise_et_madeleine.jpg

Françoise Rod et Madeleine Doré, D'ici à là, Québec 2006

tadlachance accueille le Nomadic Village 2013 en ses lieux et territoire, Cuges Les Pins. La venue temporaire de ce village d’artistes nomades s’inscrit en continuité avec leur démarche et fonctionnement. L’association reçoit depuis nombre d’années en étapes nomades des artistes qui ont une pratique du déplacement. Le duo fondateur Françoise Rod et Madeleine Doré a réalisé plusieurs projets nomades et participé aux deux autres villages précédents avec leur projet à parcours Sources et Ressources. En plus de mettre en œuvre les conditions de vie du village, ces deux artistes vont réaliser de petites interactions. Madeleine Doré est une artiste québécoise vivant en France et travaillant avec bonheur d’occasion et Françoise Rod suisse et française réalise des espaces perceptifs.

http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/source%20pavlikeni,2009.JPG   http://nomadic.cd/2013/artists/images/bg/tadlachance037.jpg

Intervention à la source de Pavlikeni, 2009                    En allant vers les sources de Wolsingham 2012 

tadlachance.over-blog.com